bandeau congres

Exporter en PDF

Identifier, caractériser et traiter une hypoxémie

Mathieu RAILLARD
University of Bern
Bern Suisse

L’hypoxémie est une diminution anormale de la quantité d'O2 dans le sang. Les causes possibles sont : fraction inspirée d’O2 basse, hypoventilation, anomalies du rapport ventilation/perfusion des unités pulmonaires, shunts permettant au sang de passer de droite à gauche sans entrer en contact avec des alvéoles ventilées, troubles de diffusion des gaz, contenu veineux en O2 trop bas (choc, débit cardiaque insuffisant ou augmentation de l’extraction d’O2 par les tissus-convulsions, etc). 

La surveillance de l’oxymétrie de pouls est associée à une réduction de la mortalité dans de nombreuses espèces et devrait être systématique pendant l’anesthésie et le réveil. La compréhension du mode d’action du moniteur est importante pour guider les décisions cliniques.

En cas d'hypoxémie, après s’être assuré que l’animal a un pouls (si ce n’est pas le cas, la réanimation cardiovasculaire et cérébrale est indiquée), il convient de vérifier le système respiratoire (auscultation au stéthoscope pendant une respiration manuelle : vérifier obstruction, bouchon de mucus, bronchoconstriction, craquements, congestion, etc, une absence de son peut indiquer un pneumothorax). La seconde étape est de s’assurer que l’O2 arrive correctement à l’animal (vérifier: intubation, fuites, source d’O2, etc). Enfin contrôler le capteur et sa position.

Pas de conflit d'intérêt déclaré.